[Publication 7àPoitiers] Webnight 2018 : 24 heures chrono pour créer un site web

Les étudiants du master web éditorial ont marqué la fin des cours en organisant un défi numérique sur une journée, l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances dans les conditions d’un hackathon. Cette année, l’alimentation saine et responsable était à l’honneur.

Des canapés scandinaves assortis de coussins aux couleurs vives, une console de jeux et des boîtes de bonbons parsemées un peu partout… C’est dans cette ambiance de « coworking » (travail collaboratif) que s’est déroulée la traditionnelle  « webnight » des étudiants du master web éditorial. Ces anglicismes à répétition sont symptomatiques des métiers du numérique. Un domaine de prédilection pour la quarantaine d’étudiants présents lors de cette 14e soirée dédiée au web. L’objectif : créer un concept innovant autour d’un thème imposé, l’alimentation saine.

L’équipe de communication de la webnight
L’alimentation saine dans tous ses états

A chacun son rythme

Lundi, dès 10h du matin, les étudiants se sont rassemblés à l’espace Cobalt, situé rue Victor-Hugo. Par groupe de cinq ou six, ils ont réfléchi à un concept innovant autour de l’agriculture biologique et des circuits courts. Application mobile, site Internet ou moteur de recherche, les six groupes ont varié les approches. En l’espace de vingt-quatre heures, une bonne organisation était de mise. Brainstorming, délimitation du sujet puis conception… Au fil de la journée, chaque équipe de travail a su trouver son rythme. « On s’est mis au travail dès le matin, mais vers 22h on ressentait déjà la fatigue », explique Kevin Reginaldi étudiant en M1, membre du projet « Food troc ».

Alors que la nuit est tombée au fil des lignes de codes, les tables de travail se sont transformées en terrain de ping-pong. Le grand salon a troqué ses airs de start-up pour devenir un tournoi de jeux vidéo. Minuit passé, des loups garous ont pris possession des lieux, en semant la pagaille parmi les villageois. « Bon c’est pas tout mais il nous reste moins de six heures pour finir de coder ! » Une bonne façon de couper court aux jeux de société pour se remettre au travail.

Les étudiants ont été accueillis dans l’espace de coworking Cobalt

Un podium partagé

C’est aux alentours de 11h ce matin que tous les étudiants (plus ou moins éveillés) ont présenté leur projet final face à un jury composé de professionnels, d’universitaires, ainsi que de l’adjointe au maire de Poitiers en charge du Tourisme et du Commerce, Patricia Persico. « Cette année a été le fruit d’un très bon travail pour l’ensemble des groupes », a précisé le directeur de la formation Yannis Delmas. Si bien que le jury a décidé de primer deux groupes. BioFeed : une application à destination des étudiants à la recherche de bons plans, ainsi que Food troc, un association qui permettrait l’échange de produits locaux entre particuliers et producteurs.  Qu’ils soient en M1 ou M2, tous les étudiants ont partagé un bon moment pour marquer la fin de l’année universitaire et le début de nouvelles aventures.

Ralitsa Dimitrova

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s